Accueil du siteles bulletinsbulletin n°4 |     Plan du site                                                                 |contact|

Articles publiés dans cette rubrique
Edito
Lorsqu’il instaura l’usage des ustensiles qui portent son nom, le préfet Poubelle n’imaginait pas qu’il venait de trouver l’emblème, le blason, de la société bourgeoise qu’il avait à charge de défendre.
Car, en effet, quelle meilleure allégorie pouvons-nous utiliser que celle de la poubelle pour évoquer le monde dans lequel nous vivons. Monde de la production forcenée où tout et tous ne sont que matières premières, facteurs de production, biens de consommation et finalement, déchets.
C’est à croire que tous ces siècles d’histoire, ces millénaires de culture, ces mécanismes d’exploitation et (...)

lire la suite de l'article
Grève à l’usine-conserverie des Taillades
La conserverie de la Compagnie du Mont-Lozère située aux Taillades (près de la Grand Combe) est en grève depuis le 5 juin suite à la déclaration de fermeture prévue pour le 15 juillet. France Champignon, son propriétaire, est majoritairement détenu par la société d’investissement Butler Capital Partners qui l’a acquis en 2004. Le même groupe avait privatisé en 2006 la Société Nationale Corse Méditerranée.
L’objectif de cette fermeture semble être la délocalisation de l’usine en Pologne où le groupe en possède déjà plusieurs. La direction a d’abord avancé des arguments économiques, bien que le groupe (...)

lire la suite de l'article
Vive le vent !... mort aux marchands !
Nord Lozère, Margeride, sources de l’Allier, les communes de La Bastide Puylaurent, Cheylard l’Evêque, Luc et Chasseradès ont demandé à être classées en Zone de Développement Eolien. Une ZDE est un outil administratif qui crée les conditions de la concentration d’éoliennes sur des zones exclusives. 32 aérogénérateurs industriels de 100m de haut (avec des pales de 30m) doivent être installés sur le massif de la Gardille, déjà balafré par une clôture de plusieurs dizaines de kilomètres de long.
Le scénario d’artificialisation de ce paysage se poursuivra par l’ouverture de larges voies pour acheminer les (...)

lire la suite de l'article
Saint Jean du gard : La Bibliothèque-infokiosque du 152 Grand’rue est ouverte !
« Un souffle violent agite l’air, c’est le verbe de révolte qui passe. » Libertad.
Tu remontes la grand’rue, porté par le flot de tes pensées, tournes à gauche, comme d’habitude, dans la rue de Brion, et là, tu tombes en arrêt sous ce gigantesque massif de glycines.
Humant les senteurs violettes, tu restes un instant immobile, puis tu te souviens de ton sac de livres pesant sur ton épaule. Voilà, des livres, tu avais oublié ! Alors, tu cueilles une poignée de ces petites fleurs odorantes, rebrousses chemin, passes devant le bar, tournes à droite et entres dans la fraîcheur de la (...)

lire la suite de l'article
Gatuzain : Communiqué de la librairie Scrupule
Gatuzain est une maison d’édition associative d’Iparralde publiant des ouvrages sur l’histoire du Pays Basque et sur les mouvements sociaux du monde entier, à la fois en euskara et en français. Elle fête cette année ses 10 ans avec un évènement très rare.
Le 22 avril, elle apprenait que son compte bancaire était bloqué. Plus surprenant, on ne sait ni par qui ni pour quelles raisons. Cela menace son existence. La banque dit ne pas pouvoir répondre à sa demande d’explications et avoir eu l’ordre de ne pas l’avertir !
Jusqu’à présent, la maison d’édition Gatuzain ne dispose d’aucune information officielle (...)

lire la suite de l'article
Non aux expulsions et aux centres de Retention
Sète, 14 heures, un cortège commence à se constituer. Une demi-heure plus tard il s’ébranle et parcourt les rues du centre ville. Il se dirige alors vers le centre de rétention au son de slogans comme « pierre par pierre, mur par mur, détruisons les centres de rétentions (ou toutes les prisons) », « ni prisons, ni frontières, ni centres de rétentions », « des papiers pour tous (ou pour personne !) », « pouvoir assassin ».
Passant par le quartier alloué aux immigrés, des rencontres se font. Petit à petit le cortège grandit. C’est une centaine de personnes qui se retrouvent devant le Centre de rétention de (...)

lire la suite de l'article
Du plomb dans la tête...
En 1953 la mine d’extraction de plomb et de zinc du Mazel, commune du Mas d’Orcières, versant nord du Mont Lozère, ferme ses portes. 55 ans après, la DRIRE, la DASS et la préfecture annoncent des résultats d’enquête sur les teneurs en plomb et en arsenic et dispensent aux habitants des conseils sanitaires alarmants : prises de sang pour les femmes enceintes et les enfants - dont les factures seront prises en charge par les particuliers - ; interdiction de boire et cuisiner avec l’eau du hameau et de consommer les fruits et légumes locaux ; vigilance sur la propreté des maisons et des ongles (...)

lire la suite de l'article
Bienvenue dans ce monde d’ordures !
Les poubelles de la grande distribution regorgent de toutes les denrées qu’on trouve en rayons. Défauts d’emballage, date limite de vente ou de consommation arrivées à terme, tavelures sur les produits dits frais, etc., tout cela ne vaut plus rien dans le circuit du commerce et atterit dans les bennes.
Pour de nombreuses personnes sans moyens, ou qui ont tout simplement du mal à boucler les fins de mois, la récup’ est une bouffée d’air ; souvent fétide, mais pas tellement plus, en réalité, que les mêmes produits vendus sous l’air conditionné des allées des supermarchés. Combien de viande sous (...)

lire la suite de l'article
Parce qu’ils mangeaient ce que les autres abandonnaient…
Prologue
Toute ressemblance des personnages de cette fable avec des personnes connues ou inconnues est tout à fait souhaitable voire voulue. Ainsi, toi-même ou ton entourage peut se reconnaître chez qui bon lui semble.
Fable
Trois écureuils sur leur branche perchés,
La dernière noisette attirait leurs regards alléchés.
Plus rien dans leur garde-manger,
Des victuailles ils devaient aller chercher.
Comme à l’habitude il fallait être hâtif,
Vers un voyage qui se devait expéditif.
Car c’était chez Madame la Cigale
Qu’ils trouveraient malgré la morale,
De quoi se rassasier pour toute la journée, (...)

lire la suite de l'article
Appels à soutient
Pas de surprise : le 20 Juin, Céline Gruson, juge de classe au Tribunal des référés de Florac, ordonna l’expulsion des habitants du Prat del Ronc, avec, au besoin, concours de la force publique. Elle condamna solidairement les habitants du Prat del Ronc à payer à ses propriétaires la somme de 500€. Surprenant, nous sommes toujours chez nous ! Auto-déterminés, les ordres d’aucun tribunal ne nous feront plier. Et c’est ainsi que l’on peut entendre s’éléver dans les airs notre joie et notre hargne soutenant que « Nous y sommes, nous y resterons ! ».
Voilà 4 ans, S. s’est installée en yourte sur un terrain (...)

lire la suite de l'article