Accueil du siteles bulletinsbulletin n°12 |     Plan du site                                                                 |contact|

Arrête de nous remonter les bretelles

Une travailleuse sociale du coin qui s’occupe de différents dossiers RSA applique au pied de la lettre son rôle de référent-flic. Elle s’octroie un pouvoir sur nos vies ! Enquêtes derrière notre dos, coups de fil intempestifs, rendez-vous inutiles, menaces de sanctions aux moindres retards, manque de considération manifeste de nos vies et de nos projets, manque de respect. Certains sont incompétents pour débloquer nos dossiers mais toujours prêts à nous suspendre. La soumission à la hiérarchie, l’infantilisation et l’application zélée des mesures anti-pauvres du gouvernement ne sont pas une fatalité.

Leur austérité, c’est s’attaquer aux plus pauvres, les radier, les obliger à faire un job sous-payé, « sous-alimentaire », précaire. C’est le travail obligatoire qu’ils mettent en place. Ces mesures comme la montée du chômage sont une pression supplémentaire sur les salaires et l’exploitation des salariés. D’ailleurs les travailleurs sociaux subissent comme nous les restrictions budgétaires : radiations pour nous ; charge de travail supplémentaire et marge de manœuvre limitée pour eux.

CAF, Conseil général, travailleurs socio-flics y’en marre !
Organisons-nous en collectifs pour ne plus subir leurs attaques.

Des RSAstes