Accueil du siteles bulletinsbulletin n°10 |     Plan du site                                                                 |contact|

Promenons-nous dans la filière bois
Une brochure au cœur de l’éco-développement des Cévennes

Le Capital cherche sans cesse de nouvelles possibilités de s’étendre. La « prise de conscience écologique » devient dès lors un alibi pour développer de nouveaux marchés...
Même si l’on continue à extraire pétrole, gaz, charbon et uranium, les énergies dites renouvelables, - parmi lesquelles le bois est en bonne place -, viennent s’ajouter à ces matières premières pour satisfaire l’appétit des industries et d’une consommation frénétique. Il faut aussi assouvir l’envie de vert de tous ces bourgeois-bohèmes qui ne jurent, pour pouvoir construire leurs niches douillettes, que par « l’éco-construction » où cette matière noble qu’est le bois fait bonne figure, grâce aux industries de transformation. Il faut encore rentabiliser chaque parcelle de l’ensemble du territoire en donnant l’illusion d’une « relocalisation de l’éco-nomie » et, en Cévennes par exemple, une bonne partie des terres est justement occupée par la forêt...
Voilà sans doute pourquoi, du gouvernement aux autorités locales (Parc national, communautés de communes, pays, chambres de commerce et d’industrie..), on collectionne les chiffres sur la superficie forestière et les volumes de bois « mobilisables », et l’on s’acharne à restructurer « durablement » l’exploitation forestière.

Une brochure qui fait le tour des logiques conduisant au développement de la filière bois en Cévennes va bientôt paraître. Elle fait état des différents outils dont disposent les capitalistes ; décortique leurs discours teintés de démocratie, de social et d’écologie ; nous apprend comment ils gèrent et comptent davantage gérer les forêts pour les faire correspondre aux logiques de rentabilité en tâchant tout de même de ne trop pas nuire aux paysages si chers à l’industrie touristique. La brochure, qui s’intéresse à ce qui se passe au niveau local - non sans le mettre en lien avec les politiques internationales en la matière, et des révoltes qui leur font écho à travers le monde -, esquisse aussi quelques réflexions sur les luttes à mener, et les impasses des contestations qui resteraient intégrées à ce système dont l’exploitation forestière n’est qu’une facette.

La brochure sera disponible courant du printemps, dans les infokiosques du coin et sur le site du bulletin http://contreinfo7.internetdown.org/